Main Page Sitemap

Troie in tv





Quarante-et-une des 61 familles de logiciels malveillants visées par l'outil de suppression des logiciels malveillants Microsoft entre janvier 2005 et février 2006 ont été moins souvent détectées depuis leur ajout à l'outil, 21 des familles connaissant ainsi une diminution de plus.
La sélection dune langue ci-dessous changera dynamiquement le contenu de la page complète en cette langue.
Pour afficher le livre blanc, vous devez disposer de Adobe Acrobat Reader.
Les attaques par ingénierie sociale représentent une source significative d'infections par des programmes malveillants.Ce rapport fournit une vision approfondie du domaine des logiciels malveillants basée sur les données recueillies par l'outil de suppression des logiciels malveillants Microsoft et met en évidence son impact sur la réduction des effets indésirables des logiciels malveillants sur les utilisateurs de Windows.Téléchargez le livre blanc sur votre ordinateur et ouvrez-le avec Adobe Acrobat Reader.Windows 2000; Windows Server 2003; Windows.Ainsi, si on bakeka incontri t considère les 5,7 millions d'ordinateurs particuliers sur lesquels l'outil a détecté des logiciels malveillants Microsoft, 62 de ces cerco donna serata sesso palermo derniers étaient des chevaux de Troie de porte dérobée.Cet outil est conçu pour aider les utilisateurs à identifier et à supprimer les logiciels malveillants les plus connus de leurs machines.En moyenne, l'outil supprime au moins une instance de logiciel malveillant sur 311 ordinateurs sur lesquels il s'exécute.La plupart des ordinateurs ayant été débarrassés de tout programme malveillant à chaque nouvelle version de l'outil de suppression des logiciels malveillants Microsoft sont des ordinateurs sur lesquels l'outil n'a jamais supprimé de programme malveillant.



Système d'exploitation pris en charge.
La première version de l'outil de suppression des logiciels malveillants Microsoft a été lancée le en 24 langues exclusivement pour les utilisateurs de Windows 2000, Windows XP et Windows Server 2003.
À l'heure où nous écrivons ce rapport, Microsoft a déjà expédié 15 versions supplémentaires améliorées de l'outil et continue à envoyer le deuxième mardi de chaque mois une nouvelle version contenant les définitions des nouveaux logiciels malveillants les plus répandus à détecter et à supprimer.
Dans le cadre de cet investissement, Microsoft a cré une équipe dédiée de lutte contre les programmes malveillants, spécialisée dans la recherche de logiciels malveillants, de logiciels espions et d'autres logiciels potentiellement indésirables, ainsi que dans la publication et la maintenance de l'outil de suppression.
L'outil de suppression des logiciels malveillants Microsoft a supprimé au moins un cheval de Troie de porte dérobée d'environ 3,5 millions d'ordinateurs particuliers.Les principales informations tirées de ces données sont résumées ci-dessous et sont détaillées de manière approfondie dans le livre.Dans 20 des cas où un root-kit est détecté sur un ordinateur, au moins un cheval de Troie de porte dérobée s'y trouve également.Le problème des logiciels malveillants semble être d'ordre migratoire.Les vers qui se propagent par courrier électronique, par les réseaux P2P et par les clients de messagerie instantanée totalisent 35 des ordinateurs assainis par cet outil.Les root-kits, qui effectuent des modifications sur les systèmes afin de masquer ou de protéger d'autres composants potentiellement malveillants, constituent une menace émergente mais ne sont pas encore les plus répandus.Les robots, sous-catégorie de chevaux de Troie de porte dérobée qui communiquent via le réseau IRC (Internet Relay Chat représentent la majorité des suppressions.Les chevaux de Troie de porte dérobée, conçus pour permettre à un attaquant de contrôler un ordinateur infecté et de s'emparer d'informations confidentielles, constituent une menace réelle considérable pour les utilisateurs de Windows.Au cours des 15 derniers mois, l'outil de suppression des logiciels malveillants Microsoft a supprimé 16 millions d'instances de logiciels malveillants sur 5,7 millions d'ordinateurs Windows particuliers.Sélectionnez une langue : AllemandAnglaisChinois (simplifié)Chinois (bokmål)PolonaisPortugais (Brésil)RusseSuédoisTchèque, directX End-User Runtime Web Installer, ce rapport fournit une vision approfondie du domaine des logiciels malveillants basée sur les données recueillies par l'outil de suppression des logiciels malveillants Microsoft et met en évidence son impact sur la réduction.La version de l'outil de suppression des logiciels malveillants Microsoft sortie en mars 2006 a supprimé des programmes malveillants sur environ 150 000 ordinateurs (20 de l'ensemble des ordinateurs assainis) desquels d'autres programmes malveillants avaient déjà été précédemment supprimé par une version précédente de l'outil.L'équipe fournit également la technologie de base de lutte contre les programmes malveillants (y compris le moteur d'analyse et les mises à jours des définitions des logiciels malveillants) à des produits tels que Windows Live OneCare, Windows Live Safety Center Beta, Microsoft Antigen.Il est fourni gratuitement aux utilisateurs titulaires d'une licence Windows.


[L_RANDNUM-10-999]
Sitemap