Main Page Sitemap

Loft saison 2 escort


Un whisky et tu nauras plus aucune dette envers moi ».
Jules a 27ans, les cheveux châtains mi- longs, les yeux bleu foncés.
Il sempressa alors rapidement denfiler son sac et de sortir en jetant un : « Je tattends au bureau des infirmières pour la transmission ».
Et de poursuivre : ".
Le torse de Nathan était maculé de son propre sperme, alors que Jules avait rempli la capote.Au milieu, deux bancs permettaient aux médecins, infirmiers et autres étudiants, de prendre appui pour se changer.» - «Je nai pas de nouvelle conquête, mais je te remercie pour le compliment».Comme Jules il cultivait sa barbe de trois jours mais avec un look beaucoup plus standard.«Alors, tes pas de garde?» - « Le PU/PH ma congédié pour aujourdhui.Jules venait dadmettre devant Nathan quil le matait sous la douche!Cest cette affection qui avait fait rester Jules une heure de plus, car la relève qui narrivait pas, cétait Nathan.Cétait une salle toute en longueur, de chaque côté lon trouvait des casiers métalliques de couleur bleu alignés, on pouvait en compter pas loin dune dizaine par mur.Comment en était-il arrivé là, lui, Nathan, qui navait encore annunci escort tortona jamais maté un mec auparavant.Il mesure 1m80 pour environ 70kg.Ses mains se baladaient partout, au grand plaisir de Nathan qui poussait des soupirs de plaisir tout en passant sa main dans les cheveux de son amant.La respiration de Nathan, suivait le rythme imposé par la pénétration de Jules, qui savait doser la cadence pour faire durer le plus longtemps possible, ce plaisir quils partageaient.



Cependant, Jules ne put sempêcher de scruter la silhouette de Nathan, le matant tout en étant caché derrière la porte de son casier.
15h00 : Linterphone réveille Jules «Putain, qui vient me faire chier à cette heure?» Encore en demi-sommeil, vêtu dun simple caleçon, il décroche «Moui?» - «Cest Nathan, ouvre».
Le bassin de Jules ondulait et dune main il branlait Nathan dont les jambes étaient serrées autour de sa taille.
Cétait un étudiant brillant, qui excellait dans la pratique de la médecine et récoltait ladmiration de ses supérieurs.
Il en profitait pour jeter un il dans lencolure de sa chemise, pour espérer entrevoir ses pectoraux dessinés, et son torse de rêve.Interne en 3ème année de médecine, il bosse actuellement dans un service dUrgences dune grande ville dont le nom importe peu.Jules dégrafa le bouton, puis les pressions unes à unes, et fit glisser le jean aux pieds de Nathan, avant de lenlever totalement et de le jeter sur le côté.Jules ôta son stéthoscope Littmann rouge quil avait autour du cou et le rangea dans son sac à dos.Jules embrassait les lèvres, le cou, le torse de son partenaire, qui lui était aux anges.Les contenus sont propriétés de leur auteur respectif.Sentant quil allait venir, Jules posa sa main sur la joue de Nathan «A mon tour maintenant».Jules, une main sur le torse de Nathan, descendit et soccupa à son tour de son paquet.Aujourd'hui, le mystère est résolu!Jules à son tour, fit ôter son maillot à Nathan et commença à embrasser son torse, ses tétons, à descendre sur ses abdos et sur la trainée de poils qui, partant du nombril, indiquait le chemin vers la zone tant attendue.




[L_RANDNUM-10-999]
Sitemap