Main Page Sitemap

Les 3 soeurs simon stone telerama




les 3 soeurs simon stone telerama

Ce quon sy dit a moins dimportance que ce quon ne sy dit pas.
La Cerisaie (1904) dans, pour le réconfort?
Trois Sœurs comme les contemporains de Tchekhov sy reconnaissaient à leur époque.Simon Stone séloigne du texte du géant russe, mais pas de son esprit.Les Trois Sœurs, daprès Tchekhov 2h30 Adaptation et mise en scène Simon Stone.Distribution, auteur : Anton Tchekhov, interprète : Jean-Baptiste Anoumon, Assaad Bouab, Eric Caravaca, Amira Casar, Servane Ducorps, Eloise Mignon, Laurent Papot, Frédéric Pierrot, Céline Sallette, Assane Timbo et Thibault Vinçon.On évacue les meubles.Invité au Festival dAutomne, le Russe Timofeï Kouliabine, 33 ans, y a en effet proposé en stricte langue des signes une version étonnamment matérielle, musicale, sensuelle et proche.Qui cherchait surtout à témoigner du présent : le sien et celui de ces personnages frères quil aime et ne juge jamais malgré leurs faiblesses et leurs impuissances.Les pièces chorales de Tchekhov, où ne règnent jamais de «héros» mais où cest toujours une communauté qui sexprime familiale, amicale, villageoise, déclinent à merveille ce collectif, ce «vivre ensemble» devenu leitmotiv à la mode aujourdhui.Scènes, le jeune metteur en scène Simon Stone présente à lOdéon sa récriture de la pièce, où lon ne retrouve pas lesprit de lauteur.Sil y a une chose à laquelle le spectateur peut se raccrocher, cest bien cette maison, posée dans le vide comme un ancrage de la mélancolie, et installée sur une tournette incontri sesso pistoia qui nous la montre sous toutes ses coutures.Soutenez le journalisme dinvestigation et une rédaction indépendante.Médée, quil faisait mourir Ainsi les amoureux intégristes de Tchekhov ont tout intérêt à éviter son spectacle, construit et mis en forme grâce aux improvisations des acteurs et très loin du texte premier.



Simon Stone défend sa position au nom de la modernité.
Et du 8 au 17 janv., TNP, Villeurbanne (69) ; du 16 au 17 fév., Le Quai, Angers (49).
Sur scène, une maison de bois et de verre qui tourne sur elle-même.
Quon se rappelle la décoiffante récriture.Les Trois Sœurs, comme lindique laffiche.Ce metteur en scène australien de 33 ans, très en vogue en Europe, veut que le public daujourdhui se reconnaisse dans les personnages des.Mais la pièce na pas grand-chose à voir avec celle de Tchekhov.Article réservé aux abonnés, assaad Bouab et Céline Sallette dans «Les Trois Sœurs daprès Tchekhov par Simon Stone à lOdéon-Théâtre de lEurope, à Paris.




[L_RANDNUM-10-999]
Sitemap